Nos objectifs et moyens d’action

FAVORISER L’ANCRAGE TERRITORIAL, L’INTÉGRATION CULTURELLE ET LINGUISTIQUE DES POPULATIONS RÉFUGIÉES PAR LA PRATIQUE DE L’IMPROVISATION THÉÂTRALE

  • L’impro comme outil de pratique de la langue française et des langues du monde. Décomplexer et déculpabiliser la prise de parole dans une langue qu’on maîtrise peu et en favoriser l’apprentissage
  • L’impro comme outil de sensibilisation aux discriminations. Jeu, échanges et réflexion autour des clichés et stéréotypes. Identification et déconstruction des préjugés. Se mettre dans la peau de l’autre.
  • L’impro comme outil d’expression. Favoriser la prise de parole libre et spontanée autour des vécus : exil, intégration, exclusion, identité. Reconnexion avec ses racines à travers le récit narratif et les techniques du théâtre de l’opprimé.

NOS MOYENS D’ACTION

  1. Des ateliers d’impro interculturels et multilingues adaptés aux publics rencontrés (âge, niveau de langue). Ouverture d’espaces d’expression et création de lien social.
  2. Spectacles d’improvisation multilingues et interculturels valorisant la diversité culturelle et linguistique présente sur le territoire.

 

Nous aimerions :

  • Nouer des relations avec des collectifs, associations et organismes en lien avec des personnes réfugiées en vue de développer des collaborations pérennes.
  • Proposer un lieu de rencontres en centre ville de Bordeaux pour disposer régulièrement d’un espace d’expression autour des histoires de vie et les trajectoires de migrations. À long terme, mettre en place des résidences d’artistes réunissant des personnes réfugiées en vue de proposer un spectacle, résultat de notre travail sur l’année.
Publicités